Sections
Accueil UNamur > Agenda > Défense de thèse en sciences géographiques - Brogna Delphine
événement

Défense de thèse en sciences géographiques - Brogna Delphine

FOREST COVER IMPACT ON WATER RELATED ECOSYSTEM SERVICES. Methods and application at the regional scale (Wallonia, Belgium)

Catégorie : défense de thèse
Date : 28/08/2017 15:00 - 28/08/2017 18:00
Lieu : Amphithéâtre CH01
Orateur(s) : Delphine Brogna
Organisateur(s) : Département de Géographie

Jury

Prof. Catherine Linard (Présidente, UNamur); Prof. Flavie Cernesson (UFR SIED, AgroParisTech - France); Dr Cláudia Carvalho dos Santos (CIBIO-InBIO, University of Porto - Portugal); Prof. Mathieu Javaux, (ELIE, UCL); Prof. Caroline Vincke (Copromotrice, ELIE, UCL); Prof. Nicolas Dendoncker (Promoteur, UNamur)

 

Résumé

Le concept de services écosystémiques (SE) souligne la dépendance de l’Homme envers les écosystèmes et les processus s’y déroulant pour sa propre survie et son bien-être. Parmi les SE, ceux liés à l’eau revêtent une importance majeure et des questions liées à l’effet intégré, à l’échelle du paysage, de l’occupation du sol et des forêts en particulier sur ces SE restent sans réponse. Cette thèse a pour objectif l’étude de l’effet des forêts sur les SE liés aux eaux de surface. Les dimensions étudiées de ces SE sont la quantité d’eau, sa qualité et le ‘timing’ de disponibilité. A cet objectif thématique central se greffent des objectifs méthodologiques visant notamment une reproductibilité aisée des études menées en utilisant essentiellement des données publiques et des méthodes d’analyses statistiques multivariées. Les résultats principaux de cette thèse montrent un effet de réduction de la disponibilité en eau dans les cours d’eau par les forêts quand on étudie les flux d’eau annuels tandis qu’une corrélation positive significative entre couverture forestière et ce SE est démontrée en période d’étiage. L’étude de certains indicateurs hydrologiques et de l’effet des variables climatiques sur ceux-ci démontrent l’effet important de facteurs autres que l’occupation du sol questionnant dès lors l’utilisation de variables indicatives basées uniquement sur celle-ci pour la quantification et la cartographie des SE hydrologiques. En ce qui concerne la qualité de l’eau, un lien positif clair entre couverture forestière et qualité physico-chimique et biologique de l’eau est démontré. La question du positionnement de la forêt dans le bassin versant est également abordée pour en dériver des recommandations de protection voire de restauration des forêts à l’échelle du bassin versant.

Contact : Delphine Brogna - 081 72 44 73 - delphine.brogna@unamur.be
Télecharger : vCal
Partager :