Sections
Accueil UNamur > Agenda > Le projet DIADeM à l'honneur au 96ème Congrès de l'ASTEE
événement

Le projet DIADeM à l'honneur au 96ème Congrès de l'ASTEE

Content Image

Station d'épuration sur la Meuse

Patrick Kestemont, Mélodie Schmitz et Mahaut Beghuin participeront au 96ème congrès de l’ASTEE, qui se déroulera du 6 au 9 juin prochain au Théâtre de Liège, au cours duquel le projet DIADeM fera l'objet d'un side-event.

Catégorie : conférence/cours/séminaire (spécialisé)
Date : 06/06/2017 09:00 - 09/06/2017 17:00
Lieu : Théâtre de Liège, Place du Vingt Août, Liège, Belgique
Organisateur(s) : Université de Liège

Chaque année l’ASTEE (Association Scientifique et Technique pour l’Eau et l’Environnement) organise un congrès, lieu central de rassemblement des professionnels du monde de l’eau et de l’environnement. Il permet d’échanger, de faire connaître et de capitaliser les bonnes pratiques et expériences dans ces domaines.

Micropolluants et biosurveillance : l’exemple de la Seine, de l’Escaut et du projet transnational DIADeM pour la Meuse

Ce side-event, mettant notamment à l'honneur le projet DIADeM se déroulera le 7 juin de 14h à 18h à la salle Académique de l’ULg.  

DIADeM, dont le kick-off meeting a eu lieu à l’UNamur le 13 mars dernier, est un projet qui vise à identifier et mesurer les perturbations dues aux rejets des stations d’épuration –STEPs- (notamment des résidus médicamenteux) sur les organismes aquatiques du milieu récepteur.

L’utilisation commune de la ressource en eau du bassin versant de la Meuse, de part et d’autre de la frontière, implique une gestion cohérente et concertée. Ainsi la partie frontalière de la Meuse apparaît idéale pour le développement de nouvelles stratégies d’évaluation et de suivi de la qualité des masses d’eau.  Sur base d’une approche pluridisciplinaire associant chimie, biologie, écologie et modélisation, le projet a pour objectif de développer et proposer une méthodologie visant à améliorer la prédiction des conséquences de certaines actions de gestion sur les écosystèmes.

Ce projet, issu du nouveau programme INTERREG VA FWVL, regroupe un consortium de 8 partenaires opérateurs (dont l’équipe de Patrick Kestemont, de l’UNamur) et 7 partenaires associés qui travaillent au développement de cette une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse.  Le projet DIADeM est financé à 50% par les Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) sur un budget total de 2 326 K€.

Aperçu général du Congrès, programme complet, inscriptions et informations pratiques sur le site de l'ASTEE.

 

Plus d'info : http://www.astee.org/evenement/96eme-congres/
Télecharger : vCal
Partager :